Histoire de Saveurs Bio

Après un BEP d’horticulture effectué dans l’Ain, d’où il est originaire, Didier Muffat-Jeandet rejoint  le sud de la France dans le but de cultiver des plantes aromatiques méditerranéennes.

Il est alors embauché par un cultivateur de plantes aromatiques à Belvézet,  puis travaille en tant que salarié agricole pendant 10 ans, dans le Gard, pour différentes exploitations produisant du riz, des céréales ou des fruits, en agriculture conventionnelle.

C’est au contact de certains de ces modes de production peu respectueux de l’environnement et de l’homme que se forgent ses convictions pour l’agriculture biologique.

C’est pour cela qu’il décide de s’installer en tant que jeune agriculteur en  1992, à Belvézet, pour cultiver des plantes aromatiques (thym, romarin, sauge, menthe, basilic …) en agriculture biologique. Il vend une partie de sa production à des laboratoires (Sanoflor) qui les transforment en huiles essentielles. A cette période, il commence aussi à vendre sur le marché d’Uzès ses plantes aromatiques  fraiches et séchées.

Face à la demande croissante, il passe alors en 1996 à l’agriculture maraichère.

Peu à peu, et principalement en s’auto-formant, Didier agrandit son exploitation. De 3 hectares de maraichage à Belvézet tout d’abord, l’exploitation passe à 40 hectares de terres en fermage,  en 2003. Ces terres, converties à l’agriculture biologique, sont situées au hameau de Curvier-Larnac, entre Uzès et Belvézet, et bénéficient de l’irrigation par forage. Concernant les arbres fruitiers, aux cerisiers et vignes déjà présents, s’ajoutent les pommiers, abricotiers et pruniers plantés par Didier. Sur les terres de Belvézet, le maraichage sous abris est privilégié, avec des retenus collinaires (bassins pour capter l’eau) et des citernes de stockage d’eau.

aujourd’hui c’est :

A Belvézet :

- 1 hectare de tunnels non chauffés (conformément à la réglementation)

- 1 hectare de raisin de table

- 1 /2 hectare de pommiers de ‘plein vent’

- 15 hectares de luzernes à disposition d’un berger, Jean-Michel Reymond, qui s’est installé sur l’exploitation en 2006. Son troupeau pâture dans les terres, les vignes et les serres, et mange  ainsi les engrais verts semés sur l’exploitation.

A Curvier-Larnac :

- 5 ½ hectares de raisin de cuve vinifié en cuve spéciale à la cave coopérative de Montaren

- 2 hectares de pommiers (7 variétés différentes)

- ½ hectare de cerisiers (variétés rustiques et tardives : Summit et Noire de Méched)

- 1 hectare d’abricotiers

- 30 ares de pruniers et cognassiers

- 16 hectares de terres consacrées au maraichage, en rotation avec un engrais vert (orge, vesse, avoine, seigle et trèfle incarnat ou phacélie)

Vente directe à la ferme à Belvezet le mardi et vendredi de 17h30 à 19h30.

Vente à la place aux herbes au marché d'Uzès le mercredi et le samedi de 8h00 à 12h30.